Skip to main content
فهرست مقالات

Du Pronom aujeu: une nouvelle approche romanesque

نویسنده:

علمی-پژوهشی/ISC (16 صفحه - از 185 تا 200)

کلیدواژه ها :

Nouveau Roman; pronoms; jeu; technique d''''écriture; Sarraute

کلید واژه های ماشینی : Le Nouveau Roman، Sarraute، Nathalie Sarraute، Mais، é Le Nouveau، Gallimard , Paris، Par، Mais Sarraute، Chaque، Vous

Le Nouveau Roman est sans doute le contrepoids du roman balzacien par les techniques d''''écriture qui s´y trouvent. Chaque nouveau romancier a ses propres methods dans sa carrière Romanesque, d''''où une nouveauté permanente et variée dans Le Nouveau Roman. L''''une des techniques les plus intéressantses au niveau de la creation des personages, reside dans ce que l''''on peut appeler le jeu des pronoms. Certains nouveaux romanciers au lieu d''''inventer les personages, ayant le nom précis, se contentent de jouer avec les pronoms personnels qui, parfois sans referent nominal, remplacent les vrais personages attendus vivement par les lecteurs. D''''abord, tout semble être un jeu, mais ce jeu change au fur et á mesure de nature et devient une vraie technique romanesque. Cela se fait de trios manières différentes: rapprochement, alignement et éloignement.

خلاصه ماشینی:

"Mais en lisant Sarraute, nous pouvons toujours nous poser cette question si c’est le discours qui exige la présence à la fois de tous les actants dès la première page ou par contre c’est le jeu des pronoms qui entraîne le discours. Ce rapprochement des pronoms, procédé nécessaire pour faire couler le courant tropismique, se présente, dans certaines œuvres de Sarraute, sous une autre forme d’écriture que nous appelons l’alignement. A peine le premier énoncé dont «elle» fait partie s’achève-t-il que l’auteur tente d’imposer, par une proposition modalisatrice, n’est-ce pas, les deux autres pronoms: l’un implicitement marqué par l’emploi du verbe regarder à l’impératif qui correspond à vous et l’autre en forme de flexion moi qui annonce la présence d’un «je» anonyme. Jean Pierrot, dans son livre intitulé Nathalie Sarraute, écrit à ce propos: «Dans l’une de ses pièces, la seule présence physique d’un personnage qui, à un moment donné de la conversation, après avoir émis un “faible rire”, s’enferme dans un silence obstiné, qu’il maintient presque jusqu’au bout de la pièce, fait basculer tout le dialogue: par l’affirmation en quelque sorte positive et concrète de ce silence épais, il monopolise l’attention des autres. Ici il ne s’agit pas d’étudier le tropisme sarrautien qui est le mythe fondateur de ses œuvres et ni de redire ce que l’on a traité sur la productivité de son langage, mais nous nous orientons plutôt vers une technique d’écriture strictement constructive, qui se fait passer pour un jeu au niveau des pronoms personnels, et une forme romanesque due à la cohérence langagière."

  • دانلود HTML
  • دانلود PDF

برای مشاهده محتوای مقاله لازم است وارد پایگاه شوید. در صورتی که عضو نیستید از قسمت عضویت اقدام فرمایید.