Skip to main content
فهرست مقالات

L’attente dans le théâtre de Samuel Beckett1 En attendant Godot

نویسنده:

ISC (14 صفحه - از 67 تا 80)

L’Homme en proie aux désastres permanents, ne peut pas vivre sans espoir, et avoir de l’espoir signifie attendre. Depuis toujours, l’Homme attend un sauveur. Dans les sociétés patriarcales, on présente cet homme sous des noms différents selon les cultures; il s’appelle: Souchiante, Bouddha, Messie, Mahdi. C’est cet homme attendu qui apportera un message, message qui dans l’inquiétude et l’angoisse perpétuelle de l’âme est le seul signe permanent, porteur d’espoir. En Occident, quand l’Homme n’avait pas encore créé la machine, il attendait vraiment quelqu’un, mais en notre époque de guerres et de la conquête de l’espace, qu’attend-il? Beckett est l’un des penseurs qui a posé la question. Nous voudrions ici montrer, à travers l’étude de l’oeuvre théâtrale de Beckett et particulièrement, En attendant Godot, que c’est l’attente elle-même qui devient l’objet de son théâtre, ses personnages réalisant leur humanité dans cette tension vers quelque chose qui fait d’eux pleinement des hommes. La pièce est ainsi une parabole de l’existence de l’homme moderne face à un monde dans lequel il ne peut plus compter sur les supports traditionnels de son existence.


برای مشاهده محتوای مقاله لازم است وارد پایگاه شوید. در صورتی که عضو نیستید از قسمت عضویت اقدام فرمایید.